De la tenue pour le ski de piste

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Il est toujours intéressant d’observer la façon dont un montagnard averti choisit son matériel pour aller tutoyer les cimes. Si l’on veut s’assurer de profiter de son séjour à la neige, il est fort recommandé de s’inspirer de ses choix.

Exigences générales

Le skieur régulier dispose d’une bonne expérience des conditions climatiques régnant en stations de ski. Il sait à quel point il est important d’être prêt à toute situation, de la meilleure à la pire. Qu’il fasse grand soleil ou que le brouillard soit à l’affut, il skiera envers et contre tout, véritable électron libre en quête de son plaisir.

L’important est, tout simplement, de se prémunir contre le froid et contre l’humidité. Dans ce but, la meilleure stratégie consiste à se procurer une veste technique composée de trois couches superposées.

La première, interne, est dite respirante ; elle permet de garder le sportif au sec grâce à l’évacuation de sa transpiration. La seconde, quant à elle, l’isole au niveau thermique. Peu importe la température extérieure, le skieur maintient ainsi sa propre température à un niveau à peu près constant et tout à fait agréable. Enfin, la dernière épaisseur - le plus souvent en Gore Tex - joue la carte de l’imperméabilité pour éviter que l’humidité ne s’infiltre par l’extérieur.

Une veste ski de piste réunissant ces qualités a tout de la combinaison idéale aux yeux du skieur chevronné. Pour dire: un simple t-shirt en-dessous suffit largement à se sentir à l’aise. Un pantalon de ski fabriqué selon le même format que la veste achève de compléter l’ensemble avec bonheur. Les autres solutions ne sont, en définitive, qu’un pis-aller en comparaison.

Veste de ski : le facteur esthétique

Il est souvent de bon ton, parmi les gens qui vivent à la montagne à l’année, de moquer les touristes harnachés comme des hommes sandwichs avec leurs vêtements techniques de marque. Syndrome de rejet ou non, les locaux tendent à user de couleurs sobres - pour ne pas dire sombres - en opposition aux motifs colorés de leurs visiteurs venus d’ailleurs. Ce qui n’empêche nullement l’usage et la préférence envers les mêmes grands noms de fabricants.

Certes, les deux tribus se dévisagent parfois en chiens de faïence, cependant il est une chose sur laquelle tous tombent d’accord: l’importance d’être visible sur la piste.

Jouer la carte de l’invisibilité est une mauvaise idée, pour la simple et bonne raison que, sinon, un autre skieur peut nous percuter. Les accidents de ski, s’ils sont parfois dus à de la maladresse sur les planches et à une mauvaise maîtrise, sont souvent causés par une mauvaise visibilité des autres accros de la glisse se trouvant sur la piste. Une personne venant de chuter, si elle n’est pas aperçue à temps, risque de se faire percuter par ceux qui la suivent sans qu’elle ait eu le temps de se relever. Les conséquences peuvent se révéler dramatiques.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »